Votre interlocuteur dédié 02 51 80 39 73

Appel non surtaxé, coût selon opérateur

Qui sommes-nous ?

Atlantique Bail Plaisance est un Département de la Banque Populaire Atlantique, qui vous apporte l’expertise d’un spécialiste du financement nautique.

La Banque Populaire est engagée dans la voile depuis plus de 25 ans et apporte son soutien à la Fédération Française de Voile et aux équipes de France, ainsi qu’aux ligues régionales. Ce soutien se concrétise également par des aides directes aux écoles de voile.

A travers la course au large, le Groupe Banque Populaire affiche ses ambitions de battre des records en participant au développement et à l’innovation.

 

Adossée au Groupe BPCE, le 2nd acteur bancaire français, la Banque Populaire Atlantique souhaite favoriser une relation durable avec ses clients et partenaires.

 

Depuis la création d’ATLANTIQUE BAIL PLAISANCE en Septembre 2000, plus de 6500 plaisanciers nous ont fait confiance, avec des unités voguant sur toutes les mers du monde.

 

Nos atouts ? L’écoute, la réactivité, et surtout un  suivi personnalisé pour que votre projet devienne réalité.

 

Notre EQUIPE de spécialistes, basée à Nantes et  entièrement dédiée au financement de la plaisance, est composée de 3 chargés de développement et de 2 assistantes.

Au-delà, ce sont tous les services de la Banque Populaire Atlantique qui participent à la vie de votre dossier et à son évolution.

 

 

 

Pascal JUBIER

Chargé d’affaires plaisance

06 12 32 23 74

pascal.jubier@bpatl.fr

Hervé LE DEN

Chargé d’affaires plaisance

06 71 73 47 26

herve.leden@bpatl.fr

Emmanuel FAVREAU

Chargé d’affaires plaisance

06 29 88 50 56

emmanuel.favreau@bpatl.fr

Béatrice RIVIERE

Assistante Commerciale

02 51 80 39 75

beatrice.riviere@bpatl.fr

Géraldine HERLUC

Assistante Commerciale

02 51 80 39 73

geraldine.herluc@bpatl.fr

 

Si vous êtes un consommateur, vous disposez du droit à vous inscrire sur une liste d’opposition au démarchage téléphonique. Toutefois, malgré cette inscription, vous pouvez être démarché dès lors qu’il existe des relations contractuelles antérieures.